Présentation

La Maison internationale des associations (MIA)

L’ECHO DU MONDE

Vous voulez en savoir plus sur les Kurdes, les Erythréens, les Palestiniens, la Bosnie, l’Amérique latine, les peuples d’Asie, etc ?

Ou alors êtes-vous préoccupés par tout ce qui concerne les droits humains femmes, enfants, lutte contre la torture, formation, éducation à la paix, protection des minorités, etc. 

Peut-être est-ce la protection de l’environnement et la promotion du développement durable qui vous intéressent ?

Peut-être encore, de manière plus prosaïque, êtes-vous portés sur la photographie, les échecs, la danse, le théâtre ?

Et bien ! pour toutes ces préoccupations et bien d’autres encore, le lieu approprié est la Maison internationale des associations de Genève : s’y côtoient en effet plus de 80 associations et ONG couvrant un spectre d’activités et de préoccupations d’une incroyable richesse.

 

La présence à Genève d’un nombre important d’organisations intergouvernementales en plus des représentations diplomatiques, donne à notre ville le cachet qui est le sien : la « Genève internationale »

Certes !

Mais en se limitant à cette Genève officielle, on passe à côté d’une autre Genève tout aussi internationale par le rôle que joue la Maison des associations.

De manière permanente, y sont accueillies et soutenues des centaines d’organisations de la société civile en provenance de toute la planète. Pour que les débats, les discussions qui ont lieu au sein de la Genève officielle puissent avoir lieu avec quelque pertinence, encore faut-il qu’ils soient éclairés, approfondis et subissent la critique de l’autre Genève internationale : celle de la société civile et des ONG.

Et, c’est la Maison des associations qui est le creuset de cet apport, creuset également des interactions du local et du global, sans quoi la dimension internationale de notre ville serait incomplète.

Face au bruit et à la fureur du monde, venez chez nous en écouter l’écho.

Monique Prindezis

Présidente, avril 2017

 

Genève ville internationale

La Ville de Genève est un haut lieu de la coopération multilatérale dans le monde. Hôte de nombreuses organisations internationales (OI), de missions diplomatiques et d’organisations non gouvernementales (ONG), elle promeut des valeurs humanistes et universelles.

Genève, ville hôte des institutions internationales

Le terme de «Genève internationale» fait référence à cet ensemble d’organisations internationales, missions permanentes et ONG présentes sur le territoire genevois. Ces organisations ont fait de Genève un pôle de compétence reconnu dans de nombreux domaines tels que la paix et le désarmement, le droit humanitaire, le travail et le commerce, la santé, la recherche scientifique ainsi que le développement durable.

Un centre de gouvernance mondiale

Genève, avec New York, est un des principaux centres mondiaux de la diplomatie multilatérale. Environ 2’500 conférences et réunions internationales se tiennent chaque année à Genève. Ces réunions attirent près de 205’000 délégués et déléguées du monde entier. À cette activité conférencière s’ajoutent annuellement plus de 4’000 visites officielles de chefs d’Etat, chefs de gouvernement, ministres et hauts dignitaires. Par ailleurs, ce sont près de 30’000 employé-e-s qui œuvrent quotidiennement dans ces organisations et missions permanentes.

La présence de nombreuses multinationales participe également au dynamisme économique de l’Arc lémanique, et vient encore ajouter au cosmopolitisme de la cité.

Une politique d’accueil active

Ce cosmopolitisme, tout comme son ouverture sur le monde, sont des composantes essentielles de l’identité de la ville de Genève. Forte d’une longue tradition d’accueil, la Ville de Genève s’emploie à mettre en places des conditions favorables pour recevoir le monde diplomatique tout comme ses nouveaux et nouvelles habitant-e-s.

Coopération internationale entre villes

Afin de maintenir son rayonnement mondial, la Ville de Genève s’est engagée dans de nombreux réseaux de villes suisses et internationaux. Ceci lui permet de se rapprocher de villes ayant les mêmes objectifs ou partageant des problématiques communes.

source: http://www.ville-geneve.ch/themes/geneve-internationale/ 

 

La politique suisse en matière de droits humains

Tous les Etats sont tenus de respecter, de défendre et de mettre en œuvre les droits de l’homme. L’ONU est très engagée dans ce domaine. La promotion des droits de l’homme revêt une grande importance et constitue un objectif à part entière de la politique étrangère de la Suisse.

Droits de l’homme – de quelle nature sont-ils? 

La communauté internationale et l’ONU assurent la promotion des droits de l’homme par divers instruments, initiatives et institutions

Engagement pour l’abolition de la peine de mort 

Le droit à la vie et le respect de la dignité humaine sont deux priorités de la politique extérieure suisse en matière de droits de l’homme. La Suisse a élaboré une stratégie visant l’abolition universelle de la peine de mort d’ici à 2025.

Économie et droits de l’homme 

La Suisse se mobilise pour que les entreprises internationales sises sur son territoire respectent les droits de l’homme

Engagement de la Suisse en matière de politique des droits de l’homme 

Les questions relatives aux droits de l’homme sont une partie intégrante de la politique étrangère de la Suisse et sont systématiquement thématisées aux niveaux gouvernemental et des organismes multilatéraux

Droits de l’homme et conflits 

Les droits de l’homme sont-ils des droits absolus qu’il convient d’intégrer dans les accords de paix ou sont-ils jugés négociables, afin de laisser une plus grande marge de manœuvre aux médiateurs?

Source: https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae/politique-exterieure/droits-homme-securite-humaine/politique-droits-homme.html 

Share This