La Maison Internationale des Associations en bref…

 

 

Pour qui ? Pourquoi ?

Droits de la personne et des peuples, défense de l’environnement, le développement durable et la promotion de la paix et du désarmement sont les quatre thèmes autour desquels se regroupent les associations dites socio-politiques qui informent, proposent, revendiquent et agissent tous les jours pour un « monde meilleur ».

Actuellement 60 associations sont locataires de cet espace et 15 ont des boîtes aux lettres.

La Maison des Associations socio-politiques (MdA) propose un lieu d’intégration, d’éducation et de formation associative. Elle veut permettre des économies, favoriser les synergies et être une plate-forme d’échanges.

La Charte

amis de lamiaNous sommes actifs dans 6 axes principaux :

  • Développement et intégration écologique ;
  • Economie solidaire ;
  • Droit des peuples, des minorités et des entités vulnérables ;
  • Développement personnel des êtres humains ;
  • Respect, légitimation et responsabilité politique des personnes et des groupes sociaux ;
  • Paix et désarmement

La Charte de la FEA : Valeurs – Mission – Ressources – Engagements

Cette Charte représente le cadre de l’utilisation de la Maison des Associations par les locataires permanents, les locataires ponctuels, ainsi que par les employés et bénévoles. Chaque utilisateur de notre structure s’engage donc à œuvrer dans le sens de cette Charte.

Valeurs

Notre activité est inspirée par quelques piliers éthiques de notre époque et de notre région : L’esprit de Genève qui est lié au développement d’une dynamique d’action internationale pour la paix au travers du Droit et du dialogue entre les Nations ; les Conventions de Genève qui fixent de manière internationale des limites à la barbarie de la guerre et qui expriment le respect de l’homme, soldat ou civil, qui souffre, sans défense, en besoin de secours, qu’il soit ami ou ennemi, sans distinction de nationalité, de race, de religion, de classe sociale ou d’opinion ; la Déclaration universelle des droits de l’homme de l’ONU qui formule une base éthique pour les relations entre les Nations qui en font partie. Cette Déclaration est enracinée dans la philosophie européenne des Lumières et dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de la Révolution française, d’août 1789, qui a fixé les rapports basés sur les droits et devoirs des citoyens dans leurs relations et entre eux et la Nation. Cette déclaration a été ensuite été prolongée à propos de différentes minorités vulnérables comme les enfants ou les femmes ; les travaux du Club de Rome et leurs prolongements contemporains qui étudient les effets du développement matériel, économique et humain sur la planète et les sociétés, avec l’idée d’examiner la manière dont nous pouvons léguer aux générations futures un monde vivable et nourrissant, aux ressources renouvelables partagées équitablement. Ces études ont tiré la sonnette d’alarme sur un certain nombre de points précis et sur la logique de la croissance infinie ; la dimension associative de la vie civile, qui ancre les rapports humains dans la libre association sur les multiples thématiques qui concernent les membres d’une société civile.

Quelques-unes de nos valeurs essentielles

La diversité et le dialogue culturel, le soutien à l’expression des minorités, la solidarité, le droit, la société pour la qualité des développements des humains, la responsabilité politique des humains dans leurs sociétés.

La vie associative comme garant de la qualité humaine des sociétés, l’économie solidaire, la vision écologique, la qualité des développements psychosociaux des êtres-humains.

Le refus de toute discrimination, diffamation et dé-légitimation des personnes ou groupes sociaux. Richesse de la multi-culturalité.

Une éthique fondée sur l’honnêteté, la transparence, la responsabilité sociale, l’altruisme, la compréhension mutuelle, la tolérance, l’empathie,…

Mission

  • Favoriser les forces vives en évolution et transformation constantes entre les êtres humains, entre la société et les êtres humains ainsi qu’entre les groupes sociaux, que ce soit au travers de paroles ou d’actes ;
  • Favoriser la vie associative et la vigueur de la société civile qui matérialisent les aspirations des humains et les liens sociaux ;
  • Engendrer des processus de synergie entre les ressources humaines et organisationnelles de la société ;
  • Agir au-delà des concepts, dans l’application de ces concepts et valeurs à la réalité de notre monde, à notre niveau d’existence ;
  • Mettre à disposition du monde associatif des locaux fonctionnels pour y œuvrer, dans des buts d’information, de réflexion, de formation, d’échanges, de débats, … ;
  • Soutenir les synergies associatives.

Ressources

Une fondation de droit privé qui gère la Maison Internationale des Associations avec 10 personnes salariées et des bénévoles ; 2’600 m2 de bureaux ; 700 m2 de salles de réunion et de conférence ; un café-restaurant et un service traiteur.

Notre engagement

La FEA s’engage à :

  • Faciliter, soutenir et promouvoir la vie associative locale, régionale et internationale genevoise en vue d’actions de terrain
  • Favoriser les liens vivants entre société, êtres humains et groupes d’appartenance
  • Organiser des événements stimulant les débats et la réflexion associative
  • Œuvrer dans une éthique écologique
  • Œuvrer pour une justice sociale

Dans le cadre de la Charte présente, la Fondation s’engage tout particulièrement à respecter les éléments de qualité suivants et à évaluer et contrôler régulièrement ses actions.

  • Les valeurs humaines et l’image de l’homme
  • La vie associative
  • Le service locatif et le centre de conférence
  • La gestion solidaire et équitable
  • La responsabilité sociétale et écologique

Chaque utilisateur de notre structure s’engage à œuvrer dans le sens de cette Charte

Les économies

Des surfaces de bureaux à des prix modérés (200.-/m2 à l’année charges comprises) ainsi que des locaux d’archivage (70.-/m2 à l’année charges comprises) permettent de proposer une solution adaptée aux besoins d’un lieu de travail adéquat.

Ces possibilités d’économie d’échelle se retrouvent également par la mise en commun de moyens pour l’acquisition et l’entretien de matériel professionnel (photocopieurs, salles correctement équipées à des prix avantageux).

Située en plein centre-ville, la MdA propose également des surfaces en arcade qui permettent au secteur associatif d’avoir pignon sur rue afin de promouvoir les thèmes représentés par les associations.

Les synergies

Par le rassemblement des associations socio-politiques en un lieu collectif, la MdA offre l’espace à de multiples possibilités de regroupement de l’énergie associative pour la défense de thèmes communs.

Ces rassemblements peuvent se traduire par l’organisation de manifestations socio-politiques (symposiums, congrès ou assemblées générales), l’édition de documents de référence, la mise sur pied d’actions de soutien, etc.

Précisons que tous les avantages présentés ici ne bénéficient pas seulement à la soixantaine d’associations locataires, mais également à l’ensemble du tissu associatif socio-politique, sanitaire et culturel de la région, qui peut trouver en ce lieu le centre d’échanges qui manquait encore à la Genève internationale.

Ainsi, nombreuses sont les associations qui n’ont pas de réels besoins de locaux permanents mais qui demandent simplement un siège social, une boîte aux lettres ou une salle de réunion.

Les échanges

La MdA se veut un véritable forum permanent, une plate-forme d’échanges entre les associations et le public local et international.

Par ses surfaces d’expositions permanentes, ses possibilités d’organiser conférences et débats publics, de proposer des cours ou d’autres activités, la MdA instaure un dialogue entre les associations et le public.

Les horaires

La MdA est ouverte tous les jours de la semaine de 7h30 à 23h, sauf le dimanche. En dehors de ces heures, les locataires peuvent accéder à leurs bureaux en utilisant leurs clefs personnelles. La réception est ouverte, du lundi au vendredi de 8h00 à 12h00 et de 13h30 à 18h00.

Les bâtiments

La Maison des Associations a pris forme dans un ensemble de bâtiments du feu journal La Suisse, situé en plein centre-ville.

Plus qu’une simple mise à disposition de surfaces et d’équipements, la MdA représente un lieu vivant et animé, fourmillant de projets associatifs divers et d’activités socio-politiques permettant l’organisation de congrès, de séminaires ou d’expositions.

La MdA, sise rue des Savoises 15, est un espace de quatre bâtiments, comprenant de vastes services pour les associations.

Attribution des bâtiments

  • L’État de Genève, propriétaire des bâtiments Vieux-Billard 8 et 8bis, a attribué ces deux bâtiments à la FEA en 1999 avec un droit de superficie sur 50 ans.
  • La Ville de Genève, propriétaire des bâtiments Savoises 9 et 11-17 a attribué ces deux bâtiments à la FEA en 2001 avec un droit d’usufruit sur 50 ans.

Financement des travaux de transformation

Les associations, au travers de la FEA, assument pleinement leurs responsabilités ayant emprunté auprès de la BAS (Banque Alternative Suisse) la somme globale de 3,6 millions pour financer la plus grande partie des travaux de rénovation. Cette somme a été prêtée par la BAS grâce à une garantie de déficit de l’État de Genève sur la somme du prêt.
La Loterie Suisse Romande et le Grand Conseil de la République et Canton de Genève ont également participé au financement des travaux de rénovation. Soit, respectivement à hauteur de CHF 1’200’000.- et CHF 900’000.-.

Rentes annuelles

Les rentes annuelles payées aux collectivités publiques pour l’utilisation des ces quatre bâtiments sont de :

  • 32’200.- CHF pour les bâtiments sis Vieux-Billard 8 et 8bis ;
  • 54’000.- CHF pour les bâtiments sis Savoises 9 et 11-17.

Mais, pour la totalité de ces sommes, la FEA est au bénéfice d’une exonération durant les 27 premières années d’exploitation, soit jusqu’en 2027, en échange des travaux initialement financés par la maison des associations.

Entretien des bâtiments: La FEA entretient et paie les charges liées aux immeubles, en accord avec les règles et usages des droits de superficie et d’usufruit.

Inauguration: La Maison des Associations socio-politiques a été inaugurée le 26 septembre 2001.

Les prestations

  • Surface locative : 2’682.30 m2 de bureaux et de 706.20 m2 de salles de conférences et réunions
  • Associations locataires : 60 associations
  • Arcades : 4 arcades sur la rue des Savoises, 1 côté Vieux-Billard
  • Café-restaurant : 230 m2. Gérance indépendante prise par la coopérative du Centre des Érythréens
  • Salles de réunions : 9 salles de 25 à 70 places
  • Salle de conférences : 2 salles de 100 à 250 places entièrement équipées (traduction simultanée, cinéma, etc.)
  • Local d’informatique
  • Centre de documentation (en voie de finition)
  • Espaces d’expositions
  • Surfaces de stockage et d’archivage
  • Photocopieurs de qualité
  • Atelier technique
  • Boîte aux lettres locatives
  • Personnel de qualité d’aide, de conseils et de renseignements
  • Salles équipées en ADSL
Share This